QUESTION DE VALEURS :
 
FAIRE ENSEMBLE POUR VIVRE ENSEMBLE !


DÉMOCRATIE REPRÉSENTATIVE – DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE :
Deux approches à articuler pour construire durablement le vivre ensemble 



Les français dans l'ensemble, s'ils restent attachés aux institutions politiques, sont critiques et sceptiques quant à leur efficacité. Alors que le droit de vote a représenté un combat pendant des siècles, l’abstentionnisme grandissant aux élections est un symptôme d'une profonde crise de la représentation politique.

La participation électorale, considérée comme un trait marquant de la bonne santé d'un régime démocratique est en souffrance car l'on constate qu'en France, tout comme dans d'autres pays européens, elle ne cesse de s'affaiblir depuis une vingtaine d'années. Les citoyens doutent de la capacité des politiques à appréhender un monde en perpétuelles mutations socio-économiques. Ils expriment de la défiance face aux élus et à une administration qui leur apparaissent comme de plus en plus coupés de leurs aspirations réelles. Dans ce contexte notre système démocratique est en danger.

La démocratie représentative, par définition, ne laisse pas beaucoup de place au citoyen qui délègue son pouvoir pour une durée déterminée. Dans un rapport gouvernés/gouvernants, le citoyen à travers son vote exprime lors d'un suffrage un refus ou une approbation. Plus les différentes strates de décision et de gestion s'éloignent du lieu de vie des citoyens, plus les fonctionnements paraissent compliqués et illisibles. Seuls les élus municipaux sont perçus comme étant en prise avec la réalité, concernés par les vrais problèmes et besoins.
Il devient alors urgent de renforcer la démocratie au niveau local, de développer dans la durée les capacités de penser et d'agir ensemble pour permettre le vivre ensemble depuis le local jusqu'au mondial en associant les populations concernées aux transitions à conduire pour réussir les mutations indispensables au bien commun.

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l'urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s'abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n'est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n'y a pas de démocratie si le peuple n'est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels.»

Pierre Mendès-France - La république moderne


L'idée de participation est inhérente à l'idée même de démocratie.

La démocratie participative :
Etymologie : du grec dêmos peuple et kratos pouvoir, autorité et du latin particiatio, participer.

Elle représente un système dans lequel le citoyen délègue son pouvoir à des représentants qui votent des lois tout en conservant le pouvoir de réfléchir et d'agir pour répondre à des besoins. Elle vise à rapprocher les élus des citoyens et à les mobiliser sur des enjeux immédiats et concrets.
Elle consiste à imaginer des méthodes, des dispositifs et des procédures qui permettent d'augmenter l'implication des citoyens dans la construction du vivre ensemble et d'accroitre leur rôle dans les prises de décision.

Reconnaitre aux citoyens la capacité à parler de leur réalité sociale et à y apporter des améliorations, c'est les renvoyer à leurs responsabilités et les inviter à prendre part à la transformation sociale. Participer c’est s'expérimenter soi-même comme sujet, acteur et auteur. C'est être une partie, une pièce indispensable d'un ensemble, d'un puzzle à constituer: Celui du bien commun. S'éprouver à agir individuellement et collectivement, renforce le sentiment d'appartenance à un tout. L'intérêt général n'est pas défini en soi, il est à débattre, à construire car il est le croisement d'intérêts individuels, collectifs, politiques, territoriaux. La participation des habitants est un principe d'intégration républicaine et peut devenir une pratique politique si elle permet une coopération entre habitants, institutions et acteurs politiques.
La démocratie participative au-delà de sa portée politique, revêt également une portée sociale car elle favorise les rapports de réciprocité. Elle est productrice de socialité élémentaire, de solidarités de voisinage, de quartier...

Les notions d'appartenance, de citoyenneté et de démocratie sont étroitement liées
Portée par les valeurs de l’Éducation Populaire, l'association Espace Libre est à l'initiative du projet social de Charleval et continue de l'animer.


« Je vous souhaite des rêves plein la tête et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns»

Jacques Brel

La participation des habitants nécessite de cultiver le rêve, de retrouver le désir d'agir, l'envie et le sens de faire des projets ensemble  et enfin d'en éprouver du plaisir.


«Nous rallumerons tous les soleils, toutes les étoiles dans le ciel»


Il y a 12 ans, cette citation de Jean Jaurès, renforcée par le message du Petit Prince de St Exupéry, a inspiré Espace Libre dans l'animation d'un fil conducteur qui serait désormais tissé d'étoiles propices à susciter le rêve.

Quant au désir d'agir,l'idée de créer un festival... « Les Scintillantes » au mois de décembre afin de s'imprégner de la magie de Noël a suscité dès la 1ère année l'envie des habitants, des associations et des élus de s'unir pour relever collectivement le défi.

Les jeunes ont construit 16 chalets en bois pour accueillir les exposants, les associations et les élus se sont mobilisées pour proposer des activités : écriture de lettres au père noël, randonnées vin chaud, spectacles de rue, confections de chars pour la parade des lumières, feu d'artifices... Tout au long de l'année, les habitants ont confectionné des costumes, des décorations et des préparations culinaires pour accueillir les festivaliers...

Ce projet a permis d'aller à la rencontre des habitants et a été le déclencheur d'actions collectives menées dans divers domaines alliant temps de concertation autour de l'amélioration du vivre ensemble et réalisation d'actions par les habitants. Le 10 ème anniversaire des Scintillantes a été le théâtre de l'affirmation de ce que ce projet avait fait naître:

« Charleval : Village de la Magie de la Solidarité »

Il y a eu une réelle prise de conscience, que lorsque des femmes et des hommes de tous âges s'unissaient dans la bienveillance, il était possible de réaliser de grands projets.

L'organisation d'un conseil des sages constitué de partenaires institutionnels, qui se sont prêtés au jeu en portant une toge or et un chapeau serti d'étoiles, au côté des élus du conseil municipal, portant une toge blanche et rouge et leur écharpe d'élu bleu illuminée d'étoiles, pouvait paraitre une idée folle. Elle était en fait symbolique. Le conseil des sages après avoir entendu les habitants venus lui présenter les actions qu'ils menaient tout au long de l'année dans différents domaines, au-delà de l'organisation des scintillantes, a proclamé

« Charleval Village de la Magie de la Solidarité».

Dès le lendemain aux aurores des panneaux étaient installés à chaque entrée du village arborant ce titre qu'aucun autre village en France n'a encore jusqu'ici décroché!*

Ces panneaux aux entrées de notre commune affichent désormais clairement l'expérience que Charleval propose à ses habitants de vivre: celle de la solidarité. Ils contribuent également à renforcer le sentiment d'appartenance à un village, à une communauté constituée d'habitants et d'acteurs qui participent activement à la qualité du lien social.

Faire ensemble pour vivre ensemble est devenu notre slogan avec en sous-titre :


A Charleval : au-delà d'y habiter, j'y vis et j'y mets de la vie !

 

«Nous ne désirons pas que les hommes pensent comme nous mais qu'ils apprennent à penser d'après eux-mêmes» Condorcet


Charleval propose aux habitants qui ont choisi cette commune pour y habiter,de ne pas seulement y avoir son domicile, utiliser les services : écoles, associations, commerces... mais d'y vivre! D'y créer de véritables liens avec d'autres habitants, d'y partager des moments agréables. Ici chacun, habitant, acteur, peut participer, s'impliquer afin que tous : petits et grands, prenions du plaisir à vivre dans notre village.

C'est cette expérience profondément humaine, que nous invite à vivre Charleval.

Notre fil conducteur, tissé d'étoiles, nous a amenés à créer à Charleval, Village de la Magie de Solidarité :

  • Solidarithèque permettant des échanges de coups de mains et le prêt de matériel entre habitants.
  • La constellation des Rallumeurs d'étoiles, celle que vient rejoindre chaque habitant qui a décidé de participer à la vie de Charleval. Il se voit alors intronisé et remettre par le groupe en signe distinctif, une veste est inscrit le logo des Rallumeurs d'étoiles et «Charleval village de la magie de la solidarité » qu'il portera lors des actions qu'il mène et lors de manifestations officielles (vœux du Maire...). Cela provoque une véritable émulation. Chaque Rallumeur d'étoiles devient un ambassadeur, et a en sa possession des cartes de visites qu'il peut remettre au gré de ses rencontres afin d'inviter d'autres habitants à venir rejoindre la chaîne de la solidarité. 20% d'entre eux viennent d'autres communes.
  • Le Bar'ouf, un rendez-vous mensuel qui réunit les Rallumeurs d'étoiles, les élus , et responsables associatifs et autres acteurs charlevalais pour partager simplement le verre de la solidarité, accueillir les nouveaux habitants et chanter ensemble notre hymne :
« Rallumeurs d'étoiles » d' HK et les saltimbanks*.

Nous sommes tous conscients, qu'un grand nombre d'actions n'existerait pas dans notre commune sans l'implication de ces nombreux habitants, acteurs, citoyens Rallumeurs d'étoiles qui contribuent de par leur action à donner à Charleval une identité forte, celle d'un village accueillant de véritables liens unissent ses habitants. Espace Libre de par ses valeurs, celles de l’Éducation Populaire, crée des rapports de tension positive entre les élus, les associations, les acteurs de la société civile et les habitants, imagine des supports propices à favoriser l'implication des habitants, la cohésion de groupe,dispose de techniques de conduite de projet qui pour chacun, au-delà de la méthodologie doivent avant tout représenter une belle aventure humaine sans laquelle notre travail n'aurait aucun sens. Le travail effectué par notre association bénéficie d'une certaine reconnaissance qui nous a valu, entre autre, de nous voir confier par la Communauté de Communes de l'Andelle la conduite de son projet de santé. Cette reconnaissance conduit également à ce que nous soyons sollicités afin d'expliquer le projet social,la méthode utilisée ainsi que les actions qu'elle a fait naître.


  • Notre travail est citée dans différents articles.

    LA COMMUNE : UN TERRITOIRE PERTINENT POUR METTRE EN  ŒUVRE UN PROJET SOCIAL

    La commune est le territoire se vivent les relations et se tissent es liens entre les hommes et les femmes, entre les jeunes et moins jeunes. Elle est au quotidien leur lieu de vie et porteuse d'une histoire que d'autres avant eux ont vécue. Garante de l'histoire collective à travers la transmission des savoirs, de la culture,des traditions, elle contribue au sentiment d'appartenance à une communauté, lequel est indispensable à tout être social. Elle est l'enjeu du vivre ensemble lequel repose sur la garantie donnée aux hommes et aux femmes d'être entendus, respectés dans leurs différences, quels que soient leurs convictions, leur âge, leur handicap, leur position sociale.La commune est le territoire du respect du pacte social.

    Elle doit travailler au mieux vivre ensemble, au mieux-être de tous, à l'intérêt général. Cela passe par l'obligation de permettre à chaque individu de trouver sa place en lui donnant les moyens de prendre en main le cours de sa vie. C'est la dignité de l'homme.

    C'est parce que la primauté de l'être humain est au cœur de nos valeurs, c'est parce que notre communauté doit toujours rechercher l'équilibre entre le passé, le présent et l'avenir qu'elle est légitimée dans sa volonté de bâtir un projet du vivre ensemble.

    Se doter d'un projet social c'est se garantir de rendre visible les enjeux, c'est affirmer des valeurs et montrer qu'elles peuvent se traduire concrètement en actions.

    Agir à faire reculer les inégalités sociales, à rendre une société toujours plus juste et plus solidaire nécessite des regards croisés et doit susciter des intérêts et des compétences multiples. De nombreux échanges ont permis de faire naître ce projet social intégrant les différentes échelles de territoires.

    Cette forme d'élaboration de projet permet une réelle prise en compte des aspirations des individus, de leurs particularités et de leurs besoins. Le projet social est animé par des personnes résolues à produire du changement social, en améliorant l'existant, en anticipant les besoins et les solutions pour l'avenir.

    A Charleval nous avons conscience aujourd'hui que seul un projet élaboré dans une approche globale les habitants, les premiers concernés, ont été entendus, est non seulement réaliste mais réalisable.

    Notre commune conjugue au présent un projet éclairé par le passé et porteur d'avenir !



  • LE PROJET SOCIAL : UN OUTILS DE DÉVELOPPEMENT LOCAL SOCIAL


  • ENJEUX DE LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET SOCIAL

    • Favoriser la cohésion sociale

    • Renforcer la démocratie

    • Renforcer l'attractivité de Charleval : nécessité sociale et économique

    IMPACTS RECHERCHES

    • Des habitants aux besoins évolutifs satisfaits

    OBJECTIFS

    •Améliorer la gestion locale par une meilleure connaissance des besoins de la population

    •Augmenter la communication entre élus et administrés et entre techniciens et habitants

    ·Intégrer les savoirs et les compétences d'usage des habitants dans les recherches de solution

    • Faire jouer l'intelligence collective qui conduit à l'innovation et à la maîtrise des coûts

    • Approfondir la connaissance des politiques publiques menées par les différents partenaires institutionnels sur le territoire

    • Partager une analyse prospective sur les enjeux

    •Mettre en œuvre de nouvelles formes de coopération

    •Évaluer l'action grâce à la définition d'objectifs précis

    •Accroître la transparence de l'action publique et sa lisibilité

    •Renforcer la ligne politique


  • AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

    Rendre notre commune attractive lui conférant ainsi une image dynamique est un véritable enjeu social et économique. Le seul développement économique ne peut permettre aux territoires de garantir un développement durable.En effet à quoi servirait de développer l'économique sur un territoire si parallèlement nous ne donnons pas envie aux gens d'y vivre, en développant et en pérennisant les services qui répondent à juste titre à leurs besoins ? Aujourd'hui les experts s'accordent à dire que pour attirer les entreprises sur un territoire il ne suffit pas, par exemple, de réserver du foncier disponible à un prix intéressant. Pour attirer une entreprise, il faut que le chef d'entreprise soit en capacité d'attirer des cadres et des techniciens, des ouvriers en mettant en avant l'existence de services sur le territoire tels que : santé de proximité, commerces, activités culturelles, activités associatives diverses, services éducatifs pour les enfants permettant aux parents de travailler et de concilier au mieux leur vie familiale et professionnelle.

    De plus, l'attirance pour le milieu rural est un fait. De plus en plus de nos concitoyens souhaitent vivre à la campagne, mais pas n'importe où. Les amateurs de ruralité choisissent d'habiter sur des territoires dynamiques existent des services leur permettant de concilier le fait de travailler à la ville et leur choix de vivre à la campagne. Que l'on vive à la ville ou à la campagne les préoccupations, les besoins et les aspirations de chacun sont les mêmes en termes d'emploi, de consommation, de confort de l'habitat, de services publics, de santé, de sécurité et d'éducation pour les enfants et les jeunes.

    Les droits doivent être les mêmes pour tous partout l'on décide de vivre.

    Enfin, attirer de nouvelles familles (ressources exogènes) est important car cela permet de rajeunir la population, consolider les services (ressources endogènes), augmenter le niveau moyen social et économique de la commune et de contribuer à maintenir les écoles et la vie animée d'un village.

    Aujourd'hui, on le sait le développement du social, de l'éducatif et de l'urbanisme sont les corollaires du développement économique et donc du développement durable. Les politiques conduites en ces domaines,sont des investissements à moyen terme.

    Notre projet s'inscrit dans une logique de Développement Social Territorial


  • Projet Individuel -  Projet de territoire - Projet Collectif


  • Le Développement Social Territorial (Social au sens de ce qui fait société) entrecroise les notions de projet individuel et collectif, de projet politique et de projet de territoire.

    - Projet individuel : Reconnaître la capacité de chaque individu à être acteur de sa propre histoire et de son devenir.

    - Projet collectif : conditionne la satisfaction des besoins individuels à l'instauration d'une dynamique de changement, possible par la confrontation des points de vue, le partage des idées et la définition d’objectifs d'amélioration. (Approche globale et diagnostic partagé)

    - Projet territorial : évoque l'espace de vie sociale et politique se rencontrent les projets des différents acteurs: habitants, institutions,acteurs politiques et acteurs économiques et se prennent les décisions et se réalisent les actions. (Notion de gouvernance et de système acteur)

    In «Mettre en œuvre le développement social territorial» Jean-François Bernoux Édits Dunod